You are currently viewing Le projet DYNAMITE THÉÂTRE

Le projet DYNAMITE THÉÂTRE

Espace d’expression favorisant la confiance en soi par le travail collaboratif

Cette année, la Maison des Jeunes et de la Culture de Flers développe son activité théâtre avec le projet Dynamite théâtre pour faire pulser la jeunesse rurale, les personnes porteurs de handicap ou de maladie et les seniors.

Nos objectifs et perspectives

L’objectif premier de la MJC est d’offrir à toutes les générations un espace de rencontre et d’épanouissement.
Convaincue que les projets culturels sont facteurs de mixité sociale, de genres et d’âges, notre association se donne pour but de développer la pratique du théâtre auprès des publics spécifiques, pour qu’ils se sentent à l’aise et légitimes à participer aux événements culturels de la MJC réunissant toutes les générations et tous les milieux : par exemple, les soirées Scènes Ouvertes, les sorties à l’opéra ou encore les soirées interculturelles organisées par les volontaires européen.nes de l’association.
Notre but ultime est de faire la passerelle entre notre public amateur et les artistes. Et que ces petites graines que nous semons finissent par germer dans l’esprit de certains et pourquoi pas susciter des vocations.

La démarche Dynamite Théâtre de la MJC et son contexte

Depuis quelques années, notre intervenante théâtre, Jeanne GRINGOZ, est sollicitée pour dispenser des ateliers auprès de publics spécifiques.

En 2021, la MJC a créé divers partenariats avec la Mission Locale des Jeunes du Bocage, le centre de jeunes migrants de Clairefontaine à Perrou, le Pôle Prévention du Décrochage scolaire et la classe ULIS du collège Sévigné de Flers pour proposer des ateliers théâtre adaptés aux besoins de chacun.
Soutenus par la DRAC Normandie et le Conseil Départemental de l’Orne, ces programmes que nous nommons Dynamite Théâtre sont toujours pensés et construits en lien étroit avec nos partenaires. Eux ont la connaissance fine de leurs publics et de leurs besoins. Jeanne GRINGOZ, quant à elle, sait mettre à profit sa passion du théâtre pour favoriser la mise en confiance de chacun, le lâcher prise et la cohésion rapide d’un collectif. Elle travaille à partir des propositions du groupe, partant du principe (d’éducation populaire) qu’il n’y a qu’en rendant la personne actrice de son projet que l’on parvient à la libérer et à la transformer.
 
Elle a déjà suivi plusieurs formations dans cet objectif : formation enfance et handicap, enseignement artistique adapté et Clown gestalt art thérapie. Avec le soutien de l’association, elle continue de se former pour accroître ses compétences professionnelles et accueillir chaque année des publics plus divers.
 
Aujourd’hui, nous souhaitons élargir Dynamite Théâtre aux structures locales de la petite enfance, des séniors, de la santé et du médico-social, convaincues que le théâtre agit comme un levier d’émancipation, d’épanouissement et de confiance en soi.
 
Pour lutter contre l’isolement, l’enfermement dans une étiquette et l’image négative de soi, la pratique artistique du théâtre est tout à fait appropriée aux milieux de :

La petite enfance

Les séniors

Le médico-social et l’insertion professionnelle

La santé

La PETITE ENFANCE

Pour créer un espace de jeu chez les tout petits, consacré à la découverte de leur langage corporel et de leurs émotions. En effet, plutôt les enfants ont les outils pour identifier et comprendre leurs émotions, mieux ils grandissent en devenant des individus épanouis et ouverts aux autres.

La pratique théâtrale permet non seulement aux enfants de développer leur capacité d’adaptation, leur rapport à l’espace et à leur environnement, mais encourage également la (re)connaissance de leur propre « moi ». Le théâtre agit ainsi comme un puissant vecteur d’estime de soi qui permet d’explorer et d’expérimenter la palette riche des moyens d’expression et de libérer la parole, élément nécessaire à la vie en société.

Les SENIORS

Pour créer un espace de jeu actif et stimulant en dehors de chez soi ou en dehors du cadre standardisé du soin.

Parce que le théâtre favorise l’entretien d’un riche éventail de capacités cognitives, il se rend utile, bien au-delà d’un simple divertissement occupationnel : il permet aux seniors de sortir de leur isolement et de leur anxiété, il les aide à préserver leurs ressources, leur bien-être et leur qualité de vie et à reprendre considérablement confiance en leurs aptitudes et en leur image.

Le MEDICO-SOCIAL &
INSERTION PROFESSIONNELLE

Pour créer un espace d’expression où les participants ont l’opportunité de développer leur imagination et leur faculté de concentration, d’apprendre à travailler en équipe et à s’exprimer en public, au-delà de leurs difficultés relationnelles et sociales. In fine, ils aiguisent leurs perceptions et leur esprit critique par le biais d’exercices dramatiques.

Chemin faisant, ils découvrent leurs propres capacités, sans qu’ils aient à subir de jugements… une des clés essentielles pour faciliter la vie en société et accéder à l’emploi durable.

 

La SANTÉ

Pour créer un espace de communication permettant aux personnes souffrantes de pouvoir exprimer leurs émotions, quelles que soient leur pathologie et leur degré d’acceptation de la situation.

L’art est souvent un très bon moyen de s’évader, de sortir de la maladie ou encore de s’exprimer avec d’autres moyens que les mots. Des ateliers d’improvisation et d’initiation théâtrale vont ainsi permettre aux participants, jeunes enfants, adolescents ou adultes, de s’épanouir pleinement au sein de leur environnement et de partager ensemble leur vécu.

Jeanne Gringoz commence par des études d’arts Plastiques à la fac de Paris8.
Grâce au programme Erasmus, elle part à Milan où elle intègre les Beaux Arts. Durant ce voyage qui durera deux ans, un spectacle produit un déclic chez elle. Elle veut faire du théâtre. Désir de longue date mais rejeté dans un coin de sa tête car dit irréalisable.
Finalement, de retour en France elle se lance et prend des cours de théâtre dans un atelier privé tout en poursuivant son master à la Fac. L’université lui permet de profiter de convention de stages pour travailler dans des espaces culturelles comme médiatrice. Ce double cursus lui permet d’envisager l’avenir plus sereinement.

Doucement mais surement, le théâtre prend une place de plus en plus importante dans sa vie, c’est ce qu’elle veut faire désormais elle en est convaincue. Elle passe alors le concours d’Art Dramatique du 14e arrondissement de Paris qu’elle obtient dès la première année. Commence alors quatre années de formation du jeu d’acteur. Cette période riche en apprentissage et en rencontres est propice aux expériences. Elle passe des castings pour le cinéma, fait de la figuration, joue de petits rôles et surtout fait la connaissance de Cie théâtrales avec lesquelles elle monte et joue des spectacles. Un choix personnel va toutefois lui faire prendre un nouveau chemin.

Au bout de plusieurs années de vie Parisienne, elle décide de revenir vivre à Flers où elle a grandit. Son métier de comédienne ralentit, elle se met à écrire un livre pour enfant « Kiki et Coquillette ». L’album jeunesse se vendant bien, elle monte avec l’illustratrice une micro entreprise qui offre des prestations culturelles et artistiques auprès des écoles, centres de loisirs, médiathèques… C’est d’ailleurs au cour de l’une d’elle, que Jeanne rencontre Emilie CAILLAUD GAFSI, la directrice de la MJC de Flers.

L’année suivant cette rencontre, elle rentre dans l’association afin de dispenser des ateliers théâtre et faire de la médiation culturelle dans ces différents groupes. Dans ses séances, elle se trouve parfois confrontée à des situations spécifiques comme le handicap. Soucieuse d’avoir la bonne attitude, elle se forme avec l’aide de la MJC, par divers organismes qui lui apportent un nouveau regard sur sa pratique, et plus particulièrement avec les publics spécifiques. Apparait la deuxième certitude de sa carrière, après celle de vouloir faire du théâtre, celle de vouloir transmettre et partager l’amour de sa passion à tous. Depuis, elle ne cesse de se former pour pouvoir au fil du temps élargir ces publics. L’objectif étant de contribuer à l’amélioration de l’estime de soi par la pratique théâtrale.

Depuis 2021, le projet Dynamite Théâtre la conforte dans l’idée que l’art et la culture ont une place essentielle à jouer dans notre société.

Les soutiens institutionnels

Nous sommes soutenus dans cette démarche par la DRAC Normandie, dans le cadre de l’appel à projet Action Culturelle et Langue Française, et le Conseil Départemental de l’Orne. Nous bénéficions de longue date du soutien de la Ville de Flers pour l’ensemble de notre projet associatif. Un grand merci à tous ces acteurs.

Renseignements et contact

Maison des Jeunes et de la Culture de Flers

32 Bis Rue du 14 Juillet – 61100 FLERS
02.33.64.84.75

info@mjc-flers.fr

jeanne.gringoz@mjc-flers.fr

www.mjc-flers.fr

 

TÉLÉCHARGEMENT

Pour télécharger la brochure de ce programme ⬇️